12 juin 2006

Chapitre 7. Doria

snapshot_adae8020_918eedaa

Quand je suis rentrée, Don était déjà là. Pour la première fois depuis longtemps (trop...), j'ai fait attention à lui.
J'ai alors remarqué son air soucieux, ses traits tirés, son visage fatigué, ses yeux creusés. Il n'allait pas bien, c'était évident, et moi qui n'avais rien vu! Idiote!

J'ai pris mon courage à deux mains.
"Don... Il faut que je te parle..."
Il a relevé la tête et a froncé les sourcils.
" Oui?...
- Je reviens de l'Hôtel des Mimosas... J'ai rencontré Éléonora Cortez..."
Il a pâli d'un coup, il a entrouvert la bouche mais j'ai bien vu qu'il n'arrivait pas à répondre.
" Don... Pourquoi ne m'as-tu rien dit?
- ...Comment as-tu su?
- Tu oublies que je travaille dans la Police... C'est un hasard... Angela m'a fait des sous-entendus douteux sur tes fréquentations..."

snapshot_adae8020_d18eed37

Il a baissé la tête.
" Léa... Je suis désolé que tu sois mêlée à tout ça... J'espérais régler cette affaire tout seul...
- Et ne jamais rien me dire? Ça sert à quoi d'être mariés, si on ne se parle pas quand on a des problèmes?
- Je l'aurais fait plus tard... Enfin, je crois... On n'est pas très disponibles l'un pour l'autre, depuis quelques temps...
- Je sais... Don, j'ai cru que tu avais... une aventure...
- Léa!... Mon coeur, viens là... Il n'y a que toi, maintenant... Je te le jure... Je regrette que tu aies pu supposer...
- C'est toi qui as raison : on ne prend plus le temps d'être vraiment ensemble...
- On va y remédier, n'est-ce pas?
- Oui... Que vas-tu faire, au sujet de cette femme?
- Payer... Je n'ai pas le choix... Je ne peux pas courir le risque d'un scandale, avec la clinique qui démarre...

snapshot_adae8020_118eed591
- Don... Comment peux-tu être sûr que cette enfant n'est pas ta fille? Est-ce que tu l'as vue?
- Non... Éléonora ne m'a montré que des photos..
- Elle te ressemble...
- Léa... Ce n'est pas ma fille... Les tests génétiques ont relevé des équivalences, mais pas en nombre suffisant pour révéler une possible paternité... Par contre...
- ... Oui? Et bien! Continue!
- Nous sommes certainement parents...
- C'est à dire???
- Je suis persuadé que c'est la fille de Théo, mon cousin...
- Mais, au fait, pourquoi sa mère n'a -t-elle pas fait une recherche en paternité à son encontre, après l'échec de son procès contre toi? Ce n'est pas très élégant, mais je sais que l'on peut demander une exhumation, dans certains cas...
- C'est exact, et elle l'aurait sûrement obtenue... si Théo n'avait été incinéré après son décès..."

Je n'étais pas très chaude pour payer cette femme, qu'est-ce qui l'empêcherait de revenir à la charge chaque fois qu'elle aurait besoin d'argent à l'avenir?
Don était bien d'accord avec moi, mais il ne voyait pas d'autre solution.

snapshot_d17906ee_518ee41b

C'est à nouveau le hasard (ou le destin, diront certains...) qui nous a donné la marche à suivre.

Don avait demandé un délai à Éléonora, sous prétexte de rassembler les fonds. Et un soir de la semaine, je vois la jeune Doria ramenée au poste entre deux agents!
Ils l'avaient trouvée errant dans les rues, donnant des coups de pied dans les poubelles et ameutant les voisins. Quand ils l'avaient abordée elle avait cherché à s'enfuir, puis, rattrappée, elle les avait frappés...
Et maintenant, elle pleurait à chaudes larmes sur son sort.

Je suis intervenue :
" Je sais qui est cette jeune fille,  vous allez pouvoir la ramener chez elle...
- Non! Je ne veux pas retourner avec elle! Je la déteste!...
- C'est de ta mère que tu parles ainsi?
- Oh, vous! Fichez-moi la paix! Je vous déteste aussi!"

snapshot_d17906ee_118edcbc

Bon! Charmante enfant... Je l'ai quand même fait reconduire à l'Hôtel des Mimosas et j'ai confié l'enquête à une de mes inspectrices.

Doria était en fugue depuis trois jours - très exactement depuis le lendemain de mon passage -, et sa mère ne l'avait signalé que la veille. On voit qu'elle s'intéressait beaucoup à sa fille...
Renseignements pris par l'International, j'ai su qu'Éléonora s'était vu retirer par deux fois dans le passé, la garde de Doria. La gamine avait été placée plusieurs années dans des foyers pendant que sa mère courait les milliardaires. Elle l'avait récupérée un an auparavant, et ce n'était pas le grand amour entre elle deux.

Elle commençait à me faire pitié, cette gosse...

snapshot_d17906ee_718ee0d0

Don est allé la voir.
Sa mère n'en avait vraiment pas envie, mais il en a fait une condition au paiement réclamé.

Chose étrange, le courant est aussitôt passé entre eux. Les liens du sang, peut-être...
Je n'ai su que bien plus tard ce dont ils avaient parlé.
Don lui a carrément dit qu'il n'était pas son père, mais qu'il aurait pu l'être, et qu'il pensait qu'ils étaient de la même famille. Pour cette raison, il voulait faire quelque chose pour elle.

Il lui a mis le marché en mains : ou bien elle choisissait de rester avec sa mère, avec toutes les conséquences qu'elle pouvait imaginer quant à son avenir, ou bien elle lui faisait la promesse de se conduire correctement, et il allait s'occuper d'elle.
" Ma parole, ça vous suffira???
- Je te fais confiance... À toi de la mériter..."

snapshot_d17906ee_b18edf5d

Après avoir discuté entre nous, nous sommes allés ensemble trouver Éléonora.
Le marché était simple : elle signait une renonciation à ses droits parentaux sur Doria, Don se faisait nommer son tuteur, avec son accord, et, en échange, elle recevait la somme qu'elle réclamait.
Il allait, parallèlement, lancer une procédure pour faire reconnaître que Théo Lothario était le père de Doria, ainsi, la question serait réglée et sa mère ne pourrait plus rien contre Don.

Elle a bien un peu tiqué, non que l'idée d'abandonner sa fille la chagrinait, mais elle voyait bien qu'elle n'aurait pas la source de revenus intarissables qu'elle escomptait.
Mais le bon sens - ou l'appât du gain rapide - lui fit accepter notre proposition.

Nous allions nous retrouver avec une adolescente apparemment difficile à élever... Mais comment agir autrement? Don et sa p...de mère étaient sa seule famille, je ne me sentais pas le coeur à la laisser tomber, et lui non plus, maintenant qu'il avait fait sa connaissance...

snapshot_adae8020_118ef275

La notoriété de Don, la situation de mes parents et de moi-même, notre place parmi les notables de Montsimpa, nous ont facilité les choses.
Il n'a pas fallu plus de trois mois pour que nous obtenions la tutelle de Doria.

Au début, habituée à être ballotée de familles en foyers, elle n'a pas cherché à donner son point de vue sur sa nouvelle situation. L'idée que sa mère n'ait plus aucun droit sur elle lui était égal, elle n'avait aucune affection pour quelqu'un qui ne l'aimait pas et s'en était servie quand ça l'arrangeait...

Don et moi, elle nous tolérait : nous ou quelqu'un d'autre...
C'est Mathis qui a fait le lien. Comme la plupart des jeunes filles, elle est attirée par les bébés. Elle n'a pas résisté à mon séducteur en herbe...
En s'occupant de lui, elle ne pouvait manquer d'en parler, et avec qui le faire, sinon avec Don et moi?

snapshot_adae8020_f18f2ed2

Peu à peu, elle perd sa réserve, je la sens qui s'ouvre, sort de sa coquille.

Son niveau scolaire n'était pas génial, alors on s'y est mis... Don, qui a un meilleur sens pédagogique que moi, l'a aidé à remonter ses notes par des explications théoriques et une aide aux devoirs. Moi, je me suis davantage chargée de son épanouissement avec des sorties culturelles ou simplement divertissantes, je lui ai fait rencontrerles gens de notre entourage.

Tout le monde nous félicite de l'avoir pris sous notre coupe, comme si nous étions des saints! Il ne faut rien exagérer, mais nous nous sommes sentis une obligation à son égard, c'est vrai. Et puis, petit à petit, nous avons appris à l'aimer.
Elle est si fragile, timide, renfermée... Comme j'étais différente, à son âge! Mais moi, j'ai grandi dans une famille unie et aimante. Elle, elle a été oubliée, rejetée, ballotée jusqu'à maintenant. Qui ne serait déséquilibré avec un tel cursus?

Posté par Fortuna à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Chapitre 7. Doria

Nouveau commentaire