03 juin 2006

Chapitre 4. Joies et peines.

snapshot_f184f639_d18c6e7d

Comment a-t-elle appris mon intention de confier son travail en panne à mon père?
Sans doute a-t-elle conservé un contact à l'Hôtel de Police pendant son arrêt maladie, parce que moi, je ne lui ai rien dit de mon projet.
Toujours est-il que le lendemain de mon entrevue avec le Directeur, Angela était de retour...

Le patron nous a convoqué toutes les deux, et a mis les choses au point. En fait, il a passé un savon à Angela, lui faisant comprendre que si elle ne se sentait pas capable de mener son boulot à bien, elle ferait mieux de démissionner!
Et en plus, il m'a cité en exemple, rappelant que, contrairement à elle, dont les absences étaient nombreuses, je ne m'étais arrêtée que le minimum légal lors de la naissance de mon fils.

Je ne vous dit pas le regard noir qu'elle m'a lancé...
Bonjour l'ambiance!... Et merci, monsieur le Directeur...

snapshot_1157c7c1_917b45d8

Enfin une bonne nouvelle!

Sean a demandé à Nina de l'épouser... Et elle a dit oui!
Je suis très heureuse pour elle. Nina mérite de connaître le bonheur, plus je la connais, plus je me rends compte de son immense valeur. C'est vraiment quelqu'un de très bien.

Depuis que je suis plus ou moins en froid avec Angela, elle a cherché à me remonter le moral. Elle sait que ça me peine de perdre une amie.
" Tu sais, Léa, les gens évoluent, et ceux dont tu sentais proche à une époque peuvent changer jusqu'à ce que tu n'aies plus aucun point commun avec eux. La vie est ainsi.
- J'ai changé, moi?
- Tu as mûri, tu es un peu moins spontanée, tu sais aujourd'hui faire la part des choses.
- Mais toi et moi, Nina, on est toujours amies?"
J'avais si peur de la perdre, elle aussi! Elle m'a souri et m'a embrassé. Dans son regard j'ai lu toute l'affection qu'elle me portait.

snapshot_edae8d77_f17a668f

Mon Dieu! Comme le temps passe...
Il n'y a pas que mon fils qui grandisse...
La petite Samantha Dourêve a six ans, elle entre à l'école primaire. Je trouve qu'elle ressemble pas mal à sa mère, surtout depuis qu'elle est, elle aussi, pauvre chou! affublée de lunettes disgracieuses...
C'est une enfant réfléchie et sage, qui aime la lecture et les jeux calmes. Elle a une admiration sans bornes pour son jeune oncle, mon filleul Janek, et celui-ci lui accorde l'attention condescendante de ses neuf ans, et son savoir tout neuf... Il devient un peu prétentieux, mais, c'est un Gothik!...

snapshot_adae8020_717b6788

Sacré Don!
Parce que je lui ai dit qu'il prenait un peu de brioche, il s'est affolé, et passe tous les jours une heure à faire des exercices physiques (en sus de la gymnastique en chambre...).
Ah, il tient à son look, l'animal!
C'est vrai qu'il devient de plus en plus sédentaire avec son boulot, il a beaucoup de tâches administratives avec la clinique, et ce n'est pas génial pour le tonus.

Mais oui, t'es toujours beau, mon amour!

snapshot_adae8020_918c6548

Mathis aussi est beau.
Ah, je l'ai déjà dit???
Regardez-moi ces yeux, il est pas craquant mon pitchoum?

Et maintenant, il court partout, et comme sa chambre est à l'étage, gare aux escaliers! Heureusement, il n'arrive pas encore aux poignées de porte.

Mes parents sont en admiration devant leur petit-fils. Normal, non? Et papa me dit que ce serait bien qu'il ait une petite soeur... Eh, oh! Doucement, là! Y-a pas le feu!...

snapshot_6dae6a73_f17a5b3a

Vladimir Gothik est mort. Il venait juste de fêter ses soixante-quinze ans. Crise cardiaque.
Il s'est éteint chez lui, sa femme et Janek ont appris la triste nouvelle en rentrant du travail et de l'école. Ils sont effondrés.

Et ce n'est pas le pire.
Le testament de Vlad partage équitablement sa fortune entre ses trois enfants, sauf une somme revenant à son épouse, Dina; mais il laisse la maison à Alex.
Ce dernier ne semble pas tellement atteint par le décès de son père. Je ne ferai aucun commentaire...
Le testament prévoit en outre que Dina et Janek pourront continuer à habiter la résidence Gothik à vie, mais Lilith fait la moue. Elle a donc commencé un travail de sape pour faire comprendre à son mari et surtout à Dina, que cette cohabitation n'était pas souhaitable.

Ainsi, en plus de son deuil, Dina doit supporter les récriminations de son beau-fils et de sa belle-fille, qui lui font des remarques désobligeantes dès que Janek fait une bêtise, ou que quelque chose ne va pas...

snapshot_1157c7c1_318f5ca3

De son côté, Nina se sentait un peu à l'étroit dans la maison de Sean où on a aménagé un petit coin pour Célia dans le salon.
Ils envisageaient de déménager, mais les loyers sont vite chers dès qu'on recherche un peu d'espace, et Sean et elle ne roulent pas sur l'or.

Alors Nina et Dina se sont concertées. Avec l'héritage de Vlad, l'apport des O'Neil, qu'elles ont décidé de mettre en commun, elles ont acheté une magnifique maison dans le quartier le plus huppé de notre petit paradis.
C'est un vrai palace, sur deux étages, avec vaste parc et piscine. Sean et Nina ont leur chambre, bien sûr, mais Dina a la sienne, ainsi que chacun des enfants.
Ce regroupement se passe très bien, les petits cousins sont ravis de vivre ensemble, et les deux soeurs sont enchantées de ce retour en arrière qui leur rappelle leurs jeunes années. Quant à Sean, il plaisante :
" Hum! Deux jolies femmes à demeure, je suis comme un coq en pâte!"

snapshot_f184f639_318c6df4

Réunion au sommet au bureau.
Les pièces trouvées sur le terrain vague ont permis de remonter des armes qui ont servi à plusieurs braquages récents effectués dans la région.

Nos soupçons se confirment : il y a une bande organisée dont le QG est vraisemblablement dans le secteur.
Attaques à main armée, traffic de drogue, recel, et j'en passe.
Ça fait maintenant plus d'un an que nous sommes sur ces affaires et nous tenons peut-être un début de piste.
Les études scientifiques sur le matériel nous ont permis de retrouver sa source, on est sur la voie.

Pendant toute la réunion, Angela n'a pas cessé de s'agiter sur son siège. Je sais qu'elle a retardé au maximum la révélation des résultats. J'ai peur de ce que je vais découvrir.

Posté par Fortuna à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Chapitre 4. Joies et peines.

Nouveau commentaire